Le chemin des étoiles

Martine REAU Province du Béarn

Je me souviens, dit le noisetier sauvage au fond du jardin… C’est dans ma ramure fournie qu’elle a choisi son « bourdon ». C’est dans mon bois encore vert qu’elle a choisi sans hâte, puis taillé, une branche solide au calibre parfait. Elle l’a coupé à la hauteur de son épaule, l’a éprouvé de tout son poids et, satisfaite du résultat, y a tracé une large veine sur toute sa longueur, en a évidé l’écorce y gravant comme une guirlande jusqu’au poignet. Pendant quelques semaines elle a laissé sécher le bois puis, une fois sec, l’a surmonté d’une boule de buis symbole de pureté et y a enchassé une coquille d’argent.

Je me souviens dit le vent....



Découvrir ce beau texte de Martine

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



St Baudouin

Mercredi 17 Octobre 2018