Le Chemin de Compostelle chanté, conté et raconté

20 juin 2015

La chorale "Chantons chez nous en familles" s'est produite à Chamalières en la salle du Carrefour Europe, le Samedi 20 juin à 20h30.... Invité par la province d'Auvergne ce groupe animé par Jean-Louis BOUFFARD, lui-même Jacquet au sein de la Confrérie, est à l'origine de la mise en place de ce groupe qui, au travers de ses chants, de ses contes et de ses narrations, traduit l'esprit du chemin et ravive chez nos "pérégrinos" des souvenirs inoubliables de leur cheminements. Par ailleurs tous les "postulants" à devenir pèlerins ont trouvé dans ce spectacle tous les ingrédients susceptibles de renforcer leur motivation....

Laissons maintenant parler Jean-Louis BOUFFARD: " En 2009, année d’ouverture de notre gîte, chaque soir, j’ai enseigné aux pèlerins « le chant des pèlerins de Compostelle de Bénazet » dont le refrain «  Ultreïa, Ultreïa, Esus Eïa, Deus adjuva nos » suscitait moult questions. Tous les soirs, l’un au moins de mes pèlerins ne manquait jamais, quelquefois timidement, de s’enquérir. «Excusez-moi de vous poser une question que vous devez entendre souvent, mais, s’il vous plait, quelle est la signification et l’origine de ces mots mystérieux. On dirait du latin…» Or je n’en savais guère plus que mes pèlerins et cette année là, j’ai fait ce que j’ai pu…  Sans grande réussite, il faut l’avouer.
En 2010, 1200 pèlerins ont dormi chez nous. La chose devenait sérieuse : je ne pouvais plus me contenter d’approximations. Alors je me suis saisi de documentations,  je me suis enfermé dans ma chambre, j’ai bâti une réponse solide et chaque soir.., j’ai fait des progrès !

L’année suivante, chose extraordinaire, mes explications se sont  insensiblement, imperceptiblement,  transformées d’abord en une histoire, puis en un poème pour devenir finalement un véritable petit conte. Et je n’ai pas laissé ce conte lettre morte. Je suis originaire de Voiron dans l’Isère et chaque année au 1er octobre je retourne au pays jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Durant ces 6 mois, j’ai demandé à la chorale que je dirige  de venir chanter Compostelle. Les choristes ont accepté et sont venus ici : nous étions 40 dans le gîte.  Il y avait des choristes de partout, de la cave jusqu’au grenier. En juillet 2011, nous nous sommes produits ici : aux églises de Saugues, Chanaleilles, Monistrol d’Allier et Saint Alban sur Limagnole, autant d’étapes sur le chemin. Le spectacle était intitulé « La chorale  chante, conte et raconte le chemin de Compostelle ». ¾ d’heures de chants alternait avec  ¾ heures de commentaires, contes et histoires du chemin de Compostelle. Et bien entendu, ce que je vais vous raconter maintenant fait partie du spectacle."

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



St Justin

Lundi 01 Juin 2020