Départ de Saugues, la Margeride, une des plus vieilles montagnes d'Europe, s'offre à nous (Crédit photo M. Jérémie).

Nous quittons Saugues. cette statue salue les pèlerins.

Le chemin traverse une belle pinède après Saugues (Crédit photo M. Jérémie).

Serait-ce le chemin idéal ? (crédit photo B. Lefils).

Scène champêtre de vaches Aubrac au repos, on ne s'en lasse pas (crédit photo B. Lefils).

La Clauze : Cette tour perchée sur un bloc de granit demeure le seul vestige important d'un château bâti durant la seconde moitié du XIIe siècle et qui joua un rôle durant les guerres de Cent ans et de Religion (crédit photo M. Jérémie).

Les habitants de Villeret d'Apchier fleurissent agréablement leur village (crédit photo B. Lefils).

La Margeride est couverte de pâturages entrecoupées de bois et parsemée de blocs de granit (crédit photo M. Jérémie).

La signalétique informative et directionnnelle est toujours appréciée (crédit photo B. Lefils).

Nous arrivons au domaine du Sauvage qui se dresse, isolé au sommet de la Margeride à 1 292 m. d'altitude (crédit photo M. Jérémie).

Le domaine du Sauvage, ancienne domerie des Templiers, demeure un lieu particulièrement attachant (crédit photo M. Jérémie).

Le Sauvage, au petit matin (crédit photo B. Lefils).

Le départ du Sauvage s'effectue par un beau chemin, très agréable pour le confort de la marche (crédit photo M. Jérémie).

Nous...on adore les Aubracs

Ne pensez pas au chemin à parcourir mais regardez le chemin que vous avez déjà effectué...

Nous quittons la Haute-Loire pour entrer en Lozère (crédit photo B. Lefils).

La chapelle Saint-Roch se situe à une altitude de 1290 m. au col de l'Hospitalet. Un hôpital pour les voyageurs et pèlerins fut fondé sur ce col désertique à la fin du XIIe siècle. L'hôpital et sa chapelle dédiés à saint Jacques furent confiés aux templiers. Vers la fin des guerres de Religion, la dévotion à saint Roch suplanta celle à saint Jacques (Crédit photo M. Jérémie).

Fontaine Saint-Roch.

Détail de saint Roch.

Paysage de Margeride présentantt une belle croix granitique.

L'église romane de Saint-Alban-sur-Limagnole possède une nef en grès rouge local, un clocler-mur, une abside du XIe siècle (crédit photo M. Jérémie).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



Ste Roseline

Lundi 17 Janvier 2022