Ce n'est pas tout à fait le chemin préconisé par le guide (Rando Editions) qui, à la commune  Les Gilardeaux, fait prendre sur la droite un chemin herbeux pour rejoindre la N137 mais, si par hasard vous avez continué tout droit vous arrivez devant cette sympathique plaque.... Comme le hasard n'existe pas, disons que les commerçants se sont bien débrouillés ! Néanmoins vous êtes quand même sur le bon chemin puisque nous retrouvons la borne indicatrice avec la coquille !

Ruines romaines de Thénac localisées 6,3 km après notre départ de Saintes...

Théâtre gallo-romain et thermes gallo-romains des Arènes. Le théâtre gallo-romain des Arènes de Thénac a été fouillé intégralement en 1990. Construit sur un terrain plat, le théâtre avait un diamètre de 90 mètres. Acquis par l'État le 25 juin 1986, il a été vendu à la commune le 21 mars 2000. Il est classé aux Monuments Historiques par arrêté du 18 décembre 1990. Des vestiges de thermes romains ont pu être reconnus, mais on n'a jamais pu découvrir de sanctuaire à cet endroit. L'ensemble du site gallo-romain a fait l'objet d'un classement aux Monuments Historiques par arrêté du 2 mai 1912.

Ces statues de pèlerins en résine nous indiquent la voie à suivre pour rejoindre la halte jacquaire...

Pons : Eglise Saint-Savinien. Elle fut d'abord une simple chapelle bâtie en dehors de la ville. Elle a été promue au rang de paroisse durant le XIIème siècle.  L'église Saint Vivien était une possession des moines de Saint Florent (près de Saumur), et les évêques de Saintes protestèrent  longtemps, en vain, contre cette intrusion. La belle façade romane a malheureusement été martelée pendant la Révolution et de nombreux  chapiteaux sont mutilés. Bien que des collatéraux surmontés de clochetons aient été ajoutés au XIIIe siècle, l'édifice conserve tous les caractères du style roman saintongeais: 2 cordons divisent sa façade en registres horizontaux, 2 portails aveugles encadrent le portail central à cinq voussures.Orné de la typique arcature aveugle de baies géminées que l'on voit sur d'autres édifices de la région, celle-ci fut interrompue par l'ouverture d'une baie gothique au XVIe siècle. son originalité réside en ses 4 demi-colonnes qui divisent verticalement la façade, disposition rare en Saintonge.

Ce donjon est devenu le symbole de la ville de Pons.

Les cigognes blanches fréquentent les zones protégées du bord de Seugne.

La Seugne arrose la ville de Pons dans une vallée pittoresque traversant un parc aménagé au pied du château. Paisible rivière elle a accueilli les premiers hommes et leurs troupeaux. Les terres fertiles qui l'entourent ont favorisé l'implantation d'un oppidium gaulois dont les fouilles archéologiques ont montré l'importance. et cela bien avant l'arrivée des Romains qui ont construit la cité et sdes premiers ponts.

Vous connaissez désormais la légende de l'anguille !

Retour aux soins du corps: la tisanerie !

 

 

 

 

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



Ste Roseline

Lundi 17 Janvier 2022