La chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe est un bijou d'architecture. Construite au sommet d'un rocher volcanique de 82 mètres de haut on y accède au bout d’un cheminement d’accès comportant 268 marches (comptez une dizaine de minutes environ). Au Xe siècle, Godescalc, l'évêque du Puy, fit ériger la chapelle dédiée à saint Michel au retour d'un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, pour accomplir un vœu. Inaugurée en 972, elle consistait, à l'origine, en une chapelle quadrangulaire dotée de trois absidioles. Au milieu du XIe siècle, l'édifice fut agrandi par l'ajout à l'ouest d’un clocher, inspiré de celui de la cathédrale du Puy, et d'une nef. Plus tard enfin, à la fin du XIe siècle, l'absidiole sud fut démolie pour, d'une part, faire place à une construction à l'usage du prêtre desservant, et d'autre part, réunir, en un édifice d'un seul tenant, la chapelle quadrangulaire primitive et la nef nouvellement ajoutée.

Saint Michel d'Aiguilhe vu du rocher Corneille.

Le rocher Corneille avec la statue de Notre-Dame de France : de la plateforme on a une belle vue sur les toits rouges de la ville. Le rocher est surmonté d'une statue de la Vierge Marie, qui mesure plus de 16 mètres et pèse 110 tonnes, peinte en rouge. Elle fut érigée en 1860 avec la fonte du fer de 213 canons venant de la prise de Sébastopol en 1855 pendant la guerre de Crimée et donnés par Napoléon III. (Sculpteur : Jean Marie Bienaimé Bonnassieux ; fondeur : Prenat à Givors). Elle a été rénovée fin 2012, retrouvant sa couleur " rouge cuivrée datant de 1986. "

Vue générale sur la cathédrale.

Façade de la cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation. Érigée au XIIe siècle, la cathédrale est insolite du fait de la diversité de ses styles, et témoigne de la richesse passée de l'art roman. Par ses coupoles sur pendentifs en enfilade, la cathédrale du Puy-en-Velay est fortement influencée par l'architecture byzantine, et elle rappelle en cela fortement d'autres églises du sud-ouest de la France, comme la cathédrale Saint-Front de Périgueux ou la cathédrale Saint-Étienne de Cahors.

Depuis 1998, la ville du Puy-en-Velay a deux monuments classés patrimoine mondial de l'Humanité :au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle : l'ensemble cathédral et l'Hôtel-Dieu.

Dans la première travée du porche, les chapiteaux des piliers sont ornés de représentations du tétramorphe, c’est à dire des quatre êtres associés traditionnellement aux quatre Évangélistes. Ici, l'aigle (Jean).

Le bœuf (Luc).

Le lion (Marc).

L'être humain (Matthieu).

Vue de la nef vers l'est. Au fond : chœur avec la Vierge Noire. À gauche : chaire.

Représentant une Vierge noire assise sur un trône, l’Enfant Jésus sur les genoux, elle aurait été offerte, selon la légende, par le roi Louis IX de France lors de son retour de la Septième croisade. Les Vierges noires sont des effigies féminines qui appartiennent à l’iconographie du Moyen Âge européen. Elles figurent généralement la Vierge Marie, mais certaines d'entre elles représentent également Sara la noire ou sainte Anne. Elles tirent leur nom de leur couleur sombre, souvent limitée au visage et aux mains. La plupart d'entre elles sont des sculptures produites entre le XIe et le XVe siècle, mais parfois aussi des icônes de style byzantin des XIIIe et XIVe siècles. On trouve parmi elles de nombreuses Vierges à l’enfant.

Statue de saint Jacques, en bois, à l'intèrieur de la cathédrale.

Sans doute une des photos les plus connues, le départ de la cathédrale du Puy.

Après avoir descendu les grands escaliers, vous débutez l'étape en empruntant la rue des Tables. l

Statue de saint Jacques dans la rue des Farges.

La place du Plot, et la fontaine du Plot, ou fontaine de la Bedoyre.

Vous êtes parti pour une pérégrination de près de 1600 km...Buen camino !!

La fontaine a été construite au XIIIe siècle, détruite en partie et reconstruite au XVIIIe siècle,

Ravissante petite statue située....rue saint Jacques.

Ce balisage va vous devenir familier et faire partie de votre quotidien.

Vous rencontreez, parfois, sur votre chemin ce type de halte pour étancher la soif du pèlerin.

A vous, les grands espaces...savourez chaque instant.

Montbonnet, chapelle Saint-Roch. Un hôpital pour les voyageurs et pèlerins fut fondé en 1198 sur ce col désert. L'hôpital et sa chapelle furent confiés aux templiers. Saint Roch vint supplanter saint Jacques vers la fin des guerres de Religion.

Intérieur de la chapelle Saint-Roch.

Descente du Chier vers Saint-Privat-d'Allier.

Saint-Privat-d'Allier vous accueille...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



Ste Amandine

Jeudi 09 Juillet 2020