Le Pont vieux a été construit vers le XIe siècle par les seigneurs de Calmont. Jalonné dès le XIIe siècle de diverses échoppes, il fut au XVe siècle inclus dans le système de fortifications de la ville et doté de trois tours, puis en 1588 la dernière arche fut remplacée par un pont-levis. Ces fortifications disparurent au XVIIe siècle et le Pont-Vieux fut doublé en 1846 par le Pont-Neuf directement en aval.

Sur les rives du Lot s'alignent les façades des maisons pittoresques aux balcons de bois en encorbellement et toits pentus. Ce sont d'anciennes tanneries, les « calquières », dont les larges pierres en degrés, appelées « gandouliers », formant saillie plongent dans la rivière Lot (Òlt en occitan). Sur ces pierres, disposées en escalier, on pouvait tanner les peaux au niveau de la rivière, différent selon les saisons. Cette industrie était prospère, maintenue jusqu'à la Première Guerre Mondiale.

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Cette église néogothique a été construite construite en grès rouge entre 1879 et 1883. Elle est dotée de deux tours hautes de 45 m surmontées des statues en bronze de la Vierge et de saint Joseph, significatives de la piété mariale du Rouergue au XIXe siècle. Elle est précédée d'une cour fermée par une clôture de grès.

 Le portail central s'orne dans son tympan des statues du Bon Pasteur, de saint Jean-Baptiste et du patron de la cité, saint Hilarian.

L'ancienne église Saint-Jean (XVe siècle) abrite deux musées : le musée des Arts et Traditions populaires et le musée du Scaphandre.

Le musée du scaphandre a été créé en hommage aux inventeurs espalionnais du premier scaphandre autonome moderne, Benoît Rouquayrol et Auguste Denayrouze.

Eglise Saint-Pierre de Bessuéjouls.

Choeur de l'église Saint-Pierre.

Arrivée à Estaing : le château et le pont gothique sur le Lot.

Le pont d'Estaing permet de franchir le Lot entre Sébrazac en rive gauche et Estaing sur l'autre rive. Ouvrage en schiste avec un couronnement de calcaire, il est construit à partir de 1490. Ses trois piles sont protégées par des becs, triangulaires vers l'amont et rectangulaires vers l'aval.

Statue de François d'Estaing sur le pont.

Le village est dominé par l'imposant château d'Estaing, classé au titre des monuments historiques en 1945 qui rappelle la présence historique de la famille d'Estaing. Le château domine le confluent du Lot et de la Coussanne. Datant du XVe siècle, il a été acheté en 2005 par Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la République, son frère Olivier Giscard d'Estaing, ancien député des Alpes-Maritimes et ancien maire d'Estaing, et leur cousin Philippe Giscard d'Estaing. Ce château est, avec l'abbatiale de Conques, un des monuments les plus connus et les plus rayonnants de l'Aveyron.

Autre vue du châreau d'Estaing.

Estaing : l'église Saint-Fleuret fut construite au XVe siècle sur l'emplacement d'un ancien prieuré Saint-Fleuret qui avait été donné à l'abbaye de Montsalvy par Pons Étienne, évêque de Rodez. Elle abrite maintenant, indépendamment des reliques du patron de la ville, un Christ du XVe siècle et une pietà du XVIIe siècle ainsi qu'une statue de saint Jacques dans un retable doré. À l'extérieur, sur la terrasse, une croix en pierre sculptée du XVe siècle est particulièrement remarquable.

Dans la chapelle du Saint-Esprit, retable dont le panneau central est une peinture représentant la Pentecôte, avec le buste de Dieu le Père en haut, et de chaque côté les statues de saint Roch et d'un pèlerin de Compostelle.

Pière à saint Jacques.

En chemin vers Massip.

Golinhac : l'église Sain-Martin conserve des assises romanes d'un prieuré bénédictin qui dépendait au XIe siècle de l'abbaye de Conques.

Golinhac, porte de l'église.

Eglise de Golinhac, sa table d'autel romane.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

i

 

 

 

 

 

 

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



St Justin

Lundi 01 Juin 2020