Chapelle de Bastide, 5,8 km après notre départ d'Aumont-Aubrac (crédit photo M. Jérémie).

Avec ce type de chemin, on irait au bout du monde... (crédit photo M. Jérémie).

Après le carrefour des quatre chemins, nous empruntons un sentier (crédit photo B. Lefils).

Agréable paysage

Voilà pourquoi, l'Aubrac ne vous laisse pas indifférent (crédit photo M. Jérémie).

Paysage d'Aubrac, simplement magnifique.

Pluie et vent n'arrêtent pas les pèlerins (crédit photo B. Lefils).

Scène champêtre en terre d'Aubrac (crédit photo B. Lefils).

Le chemin longe des pâturages divisés par les murettes et les clôtures (crédit photo M. Jérémie).

Village d'Aubrac (crédit photo M. Jérémie).

Taureau de l'Aubrac, apparemment paisible...

Km 19, franchissement du pont sur le ruisseau de la Peyrade avant Rieutort-d'Aubrac (crédit photo M. Jérémie).

Sorbier ou arbre à oiseaux sur le chemin (Crédit photo B. Lefils).

L'Aubrac offre une richesse florale extrêmement diversifiée. Au sein des 12 800 plantes qui poussent sur ce plateau, le thé d'Aubrac est une spécialité locale. Appelé aussi "calament" (Calamintha grandiflora), il se reconnaît à ses feuilles argentées, ses grappes de fleurs roses et son odeur suave. Vous pourrez le déguster en apéritif ou...en infusion.

La Ligulaire de Sibérie (Ligularia sibirica) est une grande plante à fleurs de la famille des Asteraceae, aux grandes fleurs jaunes disposées en grappes terminales. est une espèce relicte (espèce vivante que l'on croyait éteinte) des dernières glaciations qui demeure présente dans certaines tourbières ou zones humides de l'Aubrac.

Pause bien méritée auprès d'un abeuvoir-fontaine de granit à Rieutort-d'Aubrac.

Tavail pour ferrer le bétail au village de Montgros (crédit photo M. Jérémie).

Nous arrivons à Nasbinals.

L'église romane Sainte-Marie de Nasbinals est particulièrement attachante. Cette église des XIe et XIIe siècles a été remaniée au XIVe siècle. Edifiée en basalte brun sous ses toits de schiste, elle développe un plan harmonieux de nef unique compris par un transept sur lequel se greffe l'abside principale précédée d'une travée droite et de deux absidioles. Le clocher octogonal coiffe la croisée (crédit photo M. Jérémie).

Autre vue de l'église de Nasbinals.

Sur le parvis de l'église...

Sur le mur de l'église, cette plaque pour rappeler que les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ont été inscrits par l'UNESCO sur la liste du patrimoine culturel et naturel mondial en 1998.

Saint Jacques en l'église de Nasbinals.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



Ste Roseline

Lundi 17 Janvier 2022