Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Dans les rues de Sainte-Foy-la-Grande

Mussidan - Sainte-Foy-La-Grande

Parcours :

Longue étape proposée de 35,5 km qui vous demandera 9 h de pérégrination avec de grandes portions qui s'accomplissent en forêt, sous des pins annonciateurs, de plus en plus, de la proximité des Landes...Vous découvrirez à la suite Saint-Géry (9,6 km), Fraisse (17,4 km), Montfaucon (24,6 km), Peyrute (32,8 km) avant de rallier Sainte-Foy-la-Grande...

Dénivelé :

Etape sans souci, la seule véritable pente de la journée : dans le dernier kilomètre qui mène à Saint-Foy....mais vous descendez !!

 

 

Curiosités :

Tout comme l'étape précédente, le parcours est dépourvu de curiosité et de fait marquant. Même Sainte-Foy-la-Grande ne dispose plus de ce qui lui donnait une certaine notoriété : un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de Conques et qui existait depuis le IXe siècle. La bastide actuelle est une ville entièrement nouvelle qui s'articule autour de la place centrale et de ses couverts. Les rues se coupent à angle droit selon un plan en damier. Ainsi l'ensemble de la cité forme un rectangle régulier.

Des fortifications sont érigées sur trois côtés, le quatrième donnant directement sur la rive sud de la Dordogne voit un port s'y développer. Aujourd'hui, vous retrouvez, quasi intacte, la disposition de la bastide médiévale. Malgré la Guerre de Cent Ans, puis les terribles affrontements avec les protestants durant les guerres de Religion, le vieux centre conserve un certain nombre de bâtiments anciens. On rencontre entre autres, la tour dite des Templiers, appelée aussi maison des Prêtres. En revanche, l'église Notre-Dame est un édifice de troisième génération. Le sanctuaire roman primitif avait été ravagé durant la Guerre de Cent Ans, l'église gothique qui le remplaça fut à son tour détruite par les protestants. Il n'y a guère que la façade et les chapelles des fonts baptismaux qui ont survécu au massacre. Le reste de l'édifice date du XIXe siècle. La flèche qui culmine à plus de 60 m est l'un des clochers les plus hauts de l'Aquitaine.

Office du tourisme de l'étape : 05 57 46 03 00

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



Ste Amandine

Jeudi 09 Juillet 2020