Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

La cathédrale Saint-Front de Périgueux

Sorges - Périgueux

Parcours :

Etape de 21,8 km pour 5 h 30 de pérégrination qui vous mène à Cornille après 3 h et 12 km accomplis... avant d'atteindre Périgueux 9,8 km après !

Dénivelé :

toujours sans dénivelé

Curiosités :

Le village de Cornille possède une belle église dont les éléments les plus anciens remontent au XIIe siècle. D'épais contreforts lui donne l'allure d'une forteresse austère. La muraille sud est heureusement égayée par une série de modillons. On peut découvrir également un cadran solaire en forme de coquille. L'église dédiée à saint Eumache a subi de multiples remaniements au fil des siècles. Pour cette raison, l'intérieur manque d'unité et d'intérêt. Il ne subsiste qu'un seul chapiteau sculpté. Autre curiosité un vitrail dévoile saint Eumache, le saint inconnu...

Périgueux est riche de deux mille ans d'histoire et compte deux quartiers bien distincts. La cité, que domine l'église Saint-Etienne, n'est que la continuation de Vesunna, une ville de l'époque gallo-romaine. La Tour de Vésone, vestige d'un temple du IIe siècle ou cultes gaulois et romain parvenaient à s'unir, témoigne encore de cette période. De même, le musée de Vesunna, bâtiment ultramoderne, conçu par Jean Nouvel, est construit sur les vestiges d'une villa gallo-romaine.

La cathédrale occupe le quartier Saint-Front, un foyer urbain qui s'est développé au Moyen Âge, grâce aux nombreux pèlerins qui venaient se recueillir sir le tombeau de saint Front. La cathédrale qui en découle est construite au XIIe siècle mêlant le style roman aux influences byzantines. Son plan présente la forme d'une croix grecques. Les branches égales de la croix se traduisent par une nef et des transepts de même longueur. L'édifice est coiffé de cinq coupoles à clocheton : c'est dans ces éléments architectoniques que l'influence de Byzance se fait le plus sentir évoquant à la fois Constantinople et aussi la basilique Saint-Marc de Venise. Le monument que vous voyez aujourd'hui a été amplement reconstruit au XIXe siècle et, autant dit, dénaturé. Les coupoles qui avec le temps s'étaient effondrées ont été remaniées entièrement.

Prenez le temps de déambuler dans le centre-ville médiéval et Renaissance pour découvrir, rue Limogeanne, l'hôtel Fayard dit « maison Estignard » et aux nos 1, 3 et 5 un groupe de maisons d'époque Renaissance. Enfin, le long de l'Isle, ne manquez pas de voir un étrange bâtiment en torchis et à pans de bois, l'eschif, appelé à tord " Vieux moulin " ou " Moulin du chapitre ". C'est en réalité un poste de guet qui permettait au Moyen Âge la surveillance du pont de Tournepiche.

Office du tourisme de l'étape : 05 53 53 10 63

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



Ste Amandine

Jeudi 09 Juillet 2020