Bilbao : Une ville aux contrastes saisissants !

Lezama - Bilbao

Parcours :

Cette étape courte, d'à peine trois heures pour 12 km de pérégrination, nous sépare de Bilbao.... Cela nous permettra d'arriver très tôt dans cette ville, capitale de la province de Biscaye, et de pouvoir ainsi la découvrir dans les meilleures conditions....Après un parcours sans grand souci et après moins d'un kilomètre après notre départ on se retrouve en pleine forêt, dans un sous-bois de conifères qui fleure bon la résine. Au sommet du Monte Abril atteint après 2 h 15 de pérégrination (9,0 km), le chemin se poursuit sur la crête souvent balayée par les vents de noroît venus tout droit de l'Océan. Lorsque la ville s'étend à nos pieds, on se décide enfin à plonger dans le tumulte....mais c'est à ce prix que le Casco Viejo (le centre historique de Bilbao) se découvrira et que vous pourrez apprécier le dynamisme d'une ville qui ne pense qu'à plaire ! C'est dans cette ville que bon nombre de pèlerins anglais, français ou flamands débarquaient dans son port pour commencer leur pèlerinage.

Dénivelé :

description du dénivelé

Curiosités :

description des curiosités

Il vous faudrait plusieurs jours (dont vous ne disposez pas...) pour découvrir cette cité, fondée en 1300 par Don Diego Lopez de Haro. Il faut donc aller à l'essentiel, alors comme les anciens jacquets venus par voie terrestre, entrez dans la ville par la basilique Santa Begoña. L'édifice actuel remonte au début du XVIe siècle, agrandi ultérieurement. Admirez une remarquable statue de la Vierge de la fin du XIIIe siècle qui trône au-dessus du maitre-autel.

Qui dit Bilbao dit Casco Viejo. Déambulez à votre gré parmi les Siete Calles (7 rues) médiévales qui forment ce quartier. Très vivantes, ces rues sont emplies de boutiques au charme fou, à la fois vieillottes, coquettes et colorées. Ne manquez pas de voir la Plaza Nueva avec ses terrasses de cafés et ses élégants commerces.

Enfin vous ne pouvez pas quitter cette ville, ce " Liverpool espagnol ", sans visiter deux monuments, la cathédrale Santiago d'une part et le musée Guggenheim d'autre part. Saint Jacques fait l'objet d'une grande dévotion, il est patron de la ville. L'origine probable de cette église est antérieure à la fondation de la ville, quand Bilbao n'était qu'un village de pêcheurs. Cette cathédrale élevée au rang de basilique mineure possède un triforium et un déambulatoire comme toutes les grandes églises de pèlerinage. On peut voir une représentation récente de saint Jacques, une statue qui date de 1956. Poumon industriel de l'Espagne pendant un siècle, Bilbao a su se régénérer en une cité moderne du XXIe siècle, avec, comme symbole, le musée Guggenheim. Ce musée d'art moderne et contemporain est l'un des cinq musées de la fondation Salomon R. Guggenheim. La structure innovante du bâtiment a été dessinée par Franck Gehry dans le style qui l'a rendu célèbre. Sa silhouette est le fruit d'un assemblage singulier de pierre, de verre et de titane.

 
Les informations requises ont pour unique objet de vous faire parvenir la newsletter de la Confrérie.

En conformité avec le Règlement Européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), nous avons le plaisir de vous informer que ce site n'utilise aucun cookie requérant votre autorisation.

J'ai compris



St Marius

Mardi 19 Janvier 2021